Chaudière bois basse température : que faut-il connaître ?​

Les informations à savoir sur la chaudière bois basse température

La chaudière basse température est l’une des technologies accessibles pour la chauffe des bâtiments. Parmi les matières premières utilisées figure en bonne place le bois, après les équipements au gaz. La PAC bois basse consommation ne manque pas d’intérêt. Sa matière première est économique en plus d’être renouvelable, entrant dans les critères environnementaux.

Vous souhaitez sélectionner un appareil de chauffage privilégiant ce combustible ? La pompe à chaleur à bois basse température est l’un des équipements que vous devez étudier.

Son mode de fonctionnement rappelle celui de sa cousine au gaz. Son principe est de diffuser une chaleur douce pour améliorer le confort intérieur. Ainsi, l’eau du circuit de chauffage ne dépasse pas les 50°C. 

Chaudière bois basse température : un fonctionnement similaire à la chaudière gaz

Le fonctionnement de la chaudière basse température se rapproche de celui d’un équipement classique, quel que soit son combustible. Avec la chaudière bois, la combustion est issue du bois brûlé, venant chauffer le circuit d’eau à une température ne dépassant pas 50°C. Les fumées sont évacuées par un conduit de cheminée qui doit être tubé.

Cette installation est toutefois réservée aux maisons individuelles. En effet, son fonctionnement implique de disposer d’un espace de stockage de la matière première à proximité de la chaudière. Ainsi, elle trouve le plus souvent sa place dans le garage ou sous un abri contigu à l’habitat.

Quelles économies avec la
chaudière bois basse température ?

Le rendement de la chaudière bois basse température est plus important qu’avec une installation classique. S’il est inférieur à une chaudière bois à condensation, il est compensé par un coût d’installation moins conséquent. Aussi, suivant la configuration du bien à chauffer, ce choix peut être intéressant.

Avec quels équipements peut-on coupler la chaudière bois basse température ?

Pour optimiser son fonctionnement, la chaudière bois basse température doit être associée à un circuit de chauffage central. Les radiateurs doivent être surdimensionnés. Ils doivent aussi être adaptés à la basse température pour permettre une diffusion de la chaleur sur la durée. À défaut, il vous faudra également envisager le changement des radiateurs. La chaudière peut être reliée à un système de plancher chauffant.

Dans quels types d’habitation installer la chaudière bois basse température ?

Nécessitant de disposer d’un espace de stockage, la chaudière bois basse température est réservée aux habitats individuels. De plus, elle implique de disposer d’un conduit d’évacuation propre à l’appareil. De fait, cet équipement n’est pas adapté aux logements collectifs.

Cette chaudière présente donc des avantages intéressants, à la fois écologiques et financiers. Vous hésitez ? Contactez-nous pour bénéficier d’une étude et d’un accompagnement pour mener à bien votre projet.

Retour haut de page